Mon profil

Premier point de vue canadien complet sur les maladies cardiovasculaires chez les femmes

Comme vous le savez, les maladies cardiovasculaires représentent l’une des plus grandes menaces auxquelles les femmes font face dans le monde. Malgré cela, les deux tiers des études cliniques sur les maladies du cœur et l’AVC portent sur les hommes. Bien que la recherche ait fait des progrès substantiels dans la compréhension des maladies du cœur et de l’AVC chez les hommes, les femmes font face à des lacunes dans le diagnostic, le traitement, le soutien, la recherche et la sensibilisation en ce qui a trait à ces affections.

En 2019, l’Alliance nationale de la santé cardiaque des femmes, sous la gouverne du Centre canadien de santé cardiaque pour les femmes de l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa, a collaboré avec la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC (Cœur + AVC) sur une étude complète qui résume les données probantes actuelles au sujet des différences entre sexes et genres pour les comorbidités, les facteurs de risque, la sensibilisation à la maladie, la présentation, le diagnostic et le traitement dans l’ensemble des maladies cardiovasculaires.

Nous sommes fiers d’annoncer que nous avons corédigé le premier article scientifique portant sur les maladies cardiovasculaires chez les femmes, principalement du point de vue d’experts canadiens, sur l’ensemble des maladies cardiovasculaires. L’article a été publié le 17 février 2020 dans le numéro « Go Red », consacré à la santé des femmes, duJournal of American Heart Association. https://www.ahajournals.org/doi/10.1161/JAHA.119.015634

Le travail que nous avons accompli ensemble représente la première collaboration de ce genre au Canada entre l’Alliance et Cœur + AVC. C’est le fruit des efforts conjoints de plus d’une trentaine d’auteures de partout au pays et de diverses disciplines, comme des chercheurs, des médecins, des professionnels de la santé ainsi que des femmes aux prises avec une maladie cardiovasculaire.

Les résultats de cette collaboration influenceront les principaux décideurs quant à l’importance d’une approche spécifique pour chaque sexe en matière de soins cardiovasculaires au Canada; ils documenteront les travaux à venir sur le développement d’une évaluation du risque cardiovasculaire spécifique aux femmes; et ils aideront à définir une approche unifiée destinée à améliorer le sort des femmes canadiennes atteintes d’une maladie cardiovasculaire.

Nous vous encourageons fortement à lire cet article, à en faire part à vos collègues, et à réfléchir à la façon dont ces résultats peuvent appuyer ou documenter vos propres efforts en matière de santé cardiovasculaire.

Pour de plus amples renseignements, veuillez vous adresser aux auteures principales (Dre Sharon Mulvagh et Dre Colleen Norris), à l’Alliance (Dre Thais Coutinho) ou à Cœur + AVC (Dre Cindy Yip)- cwhhc@ottawaheart.ca.