Mon profil

Le commissaire aux langues officielles ferme le dossier du rapport d’enquête sur l’AIINB

Le 28 janvier 2019

Après un dialogue soutenu avec Michel Carrier depuis sa nomination comme commissaire aux langues officielles par intérim
en septembre 2018, l’Association des infirmières et infirmiers du NouveauBrunswick (AIINB) est heureuse
d’avoir reçu la confirmation officielle du Commissariat aux langues officielles (CLO)
que l’enquête dont le rapport a été publié en mai dernier est maintenant fermée.


L’AIINB a fourni sa réponse officielle au rapport d’enquête, ainsi qu’un tableau détaillé contenant les inexactitudes relevées dans le
rapport. Dans cette réponse, nous décrivons le processus de traduction et d’adaptation de l’examen NCLEX-RN
confirmant que le fournisseur de l’examen satisfait à toutes les normes provinciales et nationales
pour la traduction d’un examen aux enjeux élevés de l’anglais au français. Toutes les questions du NCLEX-RN
ont été et continueront à être révisées par des panels formés d’enseignantes, d’infirmières actives, de nouvelles infirmières immatriculées et
de personnel infirmier responsable de la réglementation canadiens dont la langue principale est le français. Cette étape
assure l’adaptation du contenu de l’examen et est reconnue comme une pratique exemplaire de l’élaboration d’examens.
L’AIINB s’est engagée à assurer le maintien de la qualité de la traduction et de l’adaptation pour
l’avenir.


Plus tôt ce mois-ci, le CLO a conclu que, dans l’ensemble, les questions de l’examen NCLEX-RN sont bien
traduites et que la qualité de la traduction n’enfreint pas l’article 41.1 de la Loi sur les langues
officielles. Par ailleurs, le CLO a reconnu l’AIINB pour les mesures prises en vue d’accroître l’offre de ressources préparatoires pour l’examen et l’a encouragée
à poursuivre dans cette direction. Le CLO a également
déclaré qu’il considère l’affaire close.


Veuillez trouver ci-joint la réponse officielle de l’AIINB accompagnée du tableau, ainsi que la dernière lettre reçue du Commissariat
aux langues officielles datée du 10 janvier 2019.
L’AIINB ne fera pas d’autres commentaires pour l’instant.

Cliquez ici pour lire plus.