Mon profil

L’AIINB souligne la contribution de cinq personnes à la profession infirmière

FREDERICTON, le 31 mai 2017 – Ce soir, l’Association des infirmières et infirmiers du Nouveau-Brunswick
(AIINB) rendra hommage à cinq personnes remarquables mises en nomination par des infirmières pour leur promotion de la profession infirmière lors d’un banquet de remise des prix qui aura lieu à l’hôtel Delta Fredericton.


« Qu’elles soient aux premières lignes ou qu’elles travaillent en administration, en formation ou en recherche, les infirmières fournissent tous les jours des soins d’excellence aux patients, affirme Brenda Kinney, présidente de l’AIINB. C’est le temps de célébrer et de reconnaître celles et ceux qui
s’efforcent d’améliorer la prestation des soins de santé ainsi que d’anciens et actuels membres de la
profession qui contribuent à faire de la sensibilisation en matière de santé publique ».

Prix de mérite : pratique infirmière

Le Prix de mérite : pratique infirmière de cette année est décerné à Rejeanne (RJ) Power, II, de Miramichi. Pendant plus d’une décennie, RJ a été infirmière responsable au foyer de soins Mount Saint Joseph. Elle s’occupe d’une unité de soins infirmiers de 36 lits qui comprend une unité de 15 lits pour personnes à besoins spéciaux. Cette unité spéciale accueille des résidents âgés de moins de 60 ans qui ont des handicaps graves et chroniques d’ordre physique, mental ou affectif et qui ne peuvent pas être pris en charge dans la communauté. Il existe seulement deux unités du genre au Nouveau-Brunswick.


De plus, le foyer de soins Mount Saint Joseph a été approché pour participer à un projet pancanadien
sur l’utilisation des médicaments antipsychotiques. Ce projet est une initiative concertée de l’Association des foyers de soins du Nouveau-Brunswick et de la Fondation canadienne pour l’amélioration des services de santé. RJ a été l’une des deux chefs de file de cette initiative, et elle a fait preuve de leadership en formant une équipe multidisciplinaire et en élaborant et en donnant plusieurs
séances de formation à l’intention du personnel. Grâce au leadership de RJ, on s’attend
à une transformation de la façon dont les soins axés sur les patients sont fournis dans
l’établissement.

Prix de mérite : administration

Darline Cogswell, II, d’Oromocto, est la lauréate du Prix de mérite :
administration. Darline est gestionnaire des installations et infirmière gestionnaire de l’urgence
à l’Hôpital public d’Oromocto. Elle a aussi joué un rôle de représentation
dans divers organismes, dont le SIINB, Travail sécuritaire NB et la Fondation de l’Hôpital
d’Oromocto, et elle a été bénévole dans divers rôles à l’AIINB.
En tant qu’administratrice, Darline a ajouté des IAA au personnel infirmier
de l’Hôpital public d’Oromocto, piloté des projets sur l’évaluation, le traitement et
le congé de patients non urgents dans plusieurs hôpitaux et organisé les gestionnaires de services
d’urgence des deux régies de la santé pour former un groupe d’intérêt de l’AIINB; ce ne sont là que quelques exemples
d’une longue liste de réalisations.

Prix de mérite : recherche

Lauréate du Prix de mérite : recherche de cette année, Suzanne DupuisBlanchard, II, de Dieppe, est professeure agrégée à l’École de science infirmière
et directrice du Centre d’études du vieillissement de l’Université de Moncton.
En 2014, Suzanne est devenue associée de recherche à l’Université du Nouveau-
Brunswick, et elle a atteint une reconnaissance nationale grâce à sa nomination
comme titulaire de la chaire de recherche du Consortium national de la formation en santé CNFS et de
l’Université de Moncton sur le vieillissement des populations. Plus récemment, elle a été
nommée coprésidente du Conseil sur le vieillissement du gouvernement du Nouveau-Brunswick,
dont l’objectif est d’élaborer une stratégie provinciale sur le vieillissement pour le Nouveau-
Brunswick. Elle a reçu des subventions
totalisant 800 000 $ pour faire de la recherche sur des thèmes comme le mieux-être, la démence, les soins de longue durée,
le concept de municipalité adaptée aux personnes âgées, les services en français fournis à une population vieillissante, les soins aux personnes âgées qui perdent leur
autonomie pour les garder à domicile et l’implication sociale des
personnes âgées.

Membre à vie

Lynn Lawson, II, de Saint John, reçoit le titre de Membre à vie de l’AIINB
de cette année. La carrière de Lynn s’étend sur 46 ans, depuis
l’école infirmière de l’Hôpital général de Saint-Jean jusqu’à sa certification
en santé au travail. Elle a aussi acquis une expertise dans l’animation de séances de verbalisation suivant un incident critique et élaboré et facilité de nombreuses
initiatives en santé et mieux-être.
Lynn entreprend sa carrière en obstétrique et en soins intensifs néonatals avant
de passer au milieu communautaire avec l’Ordre des infirmières de Victoria, où elle travaillera pendant
20 ans. Elle obtient ensuite un baccalauréat en sciences infirmières et une maîtrise
en éducation spécialisée en orientation et en counseling. Peu après, elle ouvre un
cabinet de consultation infirmière indépendant offrant des services de soutien aux personnes endeuillées.
Lynn a également écrit un livre pour enfants sur le deuil et la perte et organisé
un congrès sur la perte soudaine pour les travailleurs de la santé. Alors qu’elle est directrice générale par intérim d’un
organisme sans but lucratif, Lynn s’impliquera beaucoup dans
sa communauté, siégeant à de nombreux conseils, dont Hospice of Greater Saint
John, la Société d’Alzheimer, l’Association canadienne pour la santé mentale, l’organisme Grands frères Grandes sœurs
et VON, et elle deviendra la première femme à occuper la présidence du
club Kiwanis de Saint John.

En tant qu’infirmière gestionnaire et coordonnatrice du mieux-être à la villa Loch Lomond, elle
a fait l’objet d’un article dans le Telegraph-Journal, lequel soulignait sa
contribution à la santé et au mieux-être de la population âgée. Lynn s’occupe de nouveau
u de cette population en tant que clinicienne et monitrice en soins des pieds, ainsi que
comme formatrice des préposés en soutien à la personne. Le cheminement professionnel de Lynn illustre très bien la diversité de la profession infirmière et les possibilités que nous avons en tant qu’infirmières et infirmiers d’avoir une incidence sur la vie des autres.

Membre honoraire

Reconnaissance peu commune, le titre de Membre honoraire cette année est décerné à Gary
Hughes, conservateur en histoire et technologie au Musée du Nouveau-Brunswick,
Saint John.


Le titre de membre honoraire de l’AIINB sert à mettre en lumière pour son aide inestimable
à la profession infirmière un membre du public qui a
rendu un service méritoire au nom des infirmières immatriculées et de leur profession.
Gary Hughes a joué un rôle essentiel pour faire de la collection sur l’histoire de
la profession infirmière une des expositions les plus importantes et les plus longues du Musée du Nouveau-Brunswick. D’abord exposée
dans les bureaux de l’AIINB à Fredericton sous la direction d’Arlee Hoyt McGee,
la collection du Centre des ressources infirmières, établie en 1992, a été transférée à Gary
et à son équipe en 2006.


La vision de Gary pour le potentiel de la collection s’est concrétisée
par deux expositions qu’il a montées sur l’histoire de la profession infirmière, mises en vedette durant les
célébrations du Centenaire de l’AIINB en 2016.


« En tant qu’II et présidente de l’AIINB, j’ai eu le grand plaisir d’être témoin de cette
interprétation extraordinaire de la profession infirmière et de son évolution au cours des
années, de dire Mme Kinney. Nous sommes très reconnaissantes au Musée du Nouveau-Brunswick
d’avoir pris la relève d’Arlee et fait connaître cette exposition aux infirmières et infirmiers,
aux patients, aux familles et aux amis à l’occasion du Centenaire ».


Le banquet de remise des prix de l’AIINB débute à 19 h à l’hôtel Delta Fredericton.

Cliquez ici pour lire plus.