Ma trousse de transition à l’exercice de la profession infirmière

Devenir infirmière ou infirmier immatriculé!

Félicitations pour l’obtention de votre baccalauréat en science infirmière! C’est la première étape à effectuer pour devenir infirmière ou infirmier immatriculé (II). Recevoir le titre d’II est un privilège. Les II font partie de l’un des groupes de professionnels les plus fiables au Canada.

En tant qu’II, vous faites aussi partie du plus grand groupe de professionnels de la santé du Nouveau-Brunswick, puisqu’il compte quelque 8 600 II et infirmières praticiennes (IP).

Cette section de notre site Web est consacrée à une boîte à outils à votre intention. Elle comprend de nombreuses ressources pour vous aider à cheminer vers l’immatriculation et à tenter de comprendre le rôle d’un organisme de réglementation.

*Veuillez prendre note que le féminin est employé la plupart du temps sans préjudice et désigne aussi bien les hommes que les femmes, et vice-versa.

Pourquoi la réglementation des II et des IP est-elle obligatoire?

L’une des exigences de la réglementation de la profession infirmière au Nouveau-Brunswick est l’obtention de l’immatriculation et le renouvellement de l’immatriculation chaque année. En détenant une immatriculation valide, vous montrez au public que vous avez suivi la formation et réussi aux évaluations et que vous maintenez votre compétence afin d’être en mesure de fournir des soins sécuritaires et éthiques fournis avec compétence et compassion. Cliquez sur le lien suivant pour en savoir plus : Vision, mandat et protection du public.

*Cette boîte à outils a été adaptée de celle du College of Registered Nurses of Nova Scotia (CRNNS) intitulée « Transitioning into Professional Practice Toolkit». Les informations incluses dans cette boîte à outils sont à titre d'information générale et le CRNNS n'assume aucune responsabilité quant au contenu.

Webinaire: Immatriculation auprès de l'AIINB et examen NCLEX

Comment l’AIINB communique-t-elle avec les membres?

L’AIINB communique régulièrement avec les membres grâce à la revue infirmière Info Nursing et à des communications électroniques sous forme de bulletins, de courriels et de messages sur les médias sociaux (Facebook et Twitter). Assurez-vous que l’AIINB a une adresse de courriel à jour pour vous joindre.

Quels services de consultation sont disponibles pour les membres?

Vous pouvez consulter des infirmières-conseils sur une grande variété de sujets. On vous aidera à préciser les éléments de votre situation et on vous proposera des ressources qui peuvent vous aider à résoudre votre problème. Cliquez sur le lien suivant pour en savoir plus : Services de consultation.

Est-ce que l’AIINB offre de la formation infirmière continue?

L’AIINB offre aux II et aux IP des possibilités de formation infirmière continue, dont des webinaires. Cliquez sur le lien suivant pour en savoir plus : Webinaires.

Comment puis-je faire la vérification de l’immatriculation d’un membre de l’AIINB?

Le public peut avoir accès à des renseignements sur le statut de l’immatriculation des membres dans la section « Vérification de l’immatriculation » du site Web de l’AIINB. Voici le lien : Vérification de l’immatriculation de l’AIINB.

Où puis-je trouver la liste des membres du personnel de l’AIINB?

Vous pouvez trouver cette information à : Liste des membres du personnel de l'AIINB.

L’ID est une professionnelle de niveau débutant dont la formation lui permet d’appliquer les compétences établies dans le document Compétences de niveau débutant pour les infirmières immatriculées du Nouveau-Brunswick. L’ID n’a pas encore reçu une confirmation de réussite à l’examen d’admission à la profession. Cet examen vérifie si l’ID a acquis les connaissances, l’aptitude et le jugement minimums nécessaires pour être en mesure d’exercer la profession infirmière de manière sécuritaire et éthique avec compétence et compassion. Pendant qu’elle attend de se présenter à l’examen ou d’obtenir les résultats de l’examen, l’ID peut exercer la profession infirmière conformément aux règles de l’AIINB.

« Nulle personne dont le nom figure au registre provisoire ne doit :

  • exécuter des fonctions que l’employeur considère comme des fonctions médicales déléguées; ni
  • surveiller la prestation de soins infirmiers par des infirmières immatriculées ou d’autres infirmières diplômées; ni
  • être responsable d’une unité ou d’un établissement de soins infirmiers; ni
  • exercer la profession infirmière sans avoir accès à une infirmière immatriculée dans l’établissement afin d’obtenir une aide directe; ni
  • accepter un emploi où elle doit exercer la profession infirmière de façon contraire à la Loi, aux règlements administratifs ou aux règles. »

Veuillez consulter le document Directive Professionnelle: Le champ d’exercice de l’infirmière diplômée afin de mieux comprendre la pratique d’une ID.

Comment puis-je mettre  à jour mes renseignements personnels?

Vous devez aviser l’AIINB des changements suivants, le cas échéant : nom légal, adresse de courriel, adresse postale ou numéro de téléphone. Si vous changez votre nom légal, vous devez faire parvenir à l’AIINB un document juridique qui confirme le changement. Veuillez communiquer avec l’AIINB par téléphone (1-800-442-4417 ou 506-458-8731) ou par courriel (aiinb@aiinb.nb.ca) pour en savoir plus.

Qui peut utiliser le titre d’infirmière ou infirmier immatriculé?

En tant qu’ID, vous devez savoir qu’il faut détenir une immatriculation (provisoire ou active) pour exercer la profession d’II au Nouveau-Brunswick. Exercer la profession infirmière sans détenir une immatriculation est une infraction à la Loi sur les infirmières et infirmiers. Donc, vous devez renouveler votre immatriculation chaque année avant le 30 novembre pour continuer à exercer au Nouveau-Brunswick et utiliser les titres II. Si votre immatriculation n’a pas été renouvelée à cette date et que vous continuez à exercer en tant qu’II, vous pourriez faire l’objet de mesures disciplinaires de l’AIINB.

Comment puis-je gérer ma transition dans la profession infirmière?

Dès vos débuts dans la profession infirmière à titre d’ID ou de II novice, vous allez rapidement perdre le sentiment de sécurité que procure le statut d’étudiante ou étudiant infirmier travaillant sous supervision. C’est normal, et cela fait partie du choc de la transition. Dans votre rôle professionnel en tant qu’ID ou qu’II novice, vous aurez à poser vos propres jugements au sujet des soins cliniques, et vous serez responsable et devrez rendre compte de vos décisions et de vos actions. En tant qu’ID ou qu’II novice, vous devez mettre vos connaissances théoriques en pratique, vous adapter à un nouveau rôle professionnel, apprendre à gérer la charge émotionnelle du travail et trouver votre place au sein de l’équipe. Tous ces aspects font que vous devez non seulement évaluer vos compétences cliniques, mais aussi acquérir une conscience de vous-même et des habiletés en pensée critique et développer une résilience affective[1].

[1] Walton, J.A., L. Lindsay, C. Hales et R. Rook (2018). Glimpses into the Transition World: New Graduate Nurses’ Written Reflections. Nurse Education Today, 60, p. 62-86.

Voici quelques conseils qui pourraient vous aider dans votre transition :

  • Ayez conscience du choc de la transition et des effets qu’il peut avoir sur la réussite de votre intégration au milieu de travail.
  • Mettez vos réflexions par écrit pour vous aider à comprendre ce que vous avez bien fait, ce que vous pourriez faire différemment, quelles sont les raisons pour lesquelles la situation a évolué, et comment faire face aux difficultés qui se présentent. 
  • Reconnaissez les récompenses, c’est-à-dire les résultats positifs que vous obtenez, par exemple l’efficacité de vos soins infirmiers.
  • Dormez suffisamment, mangez bien et faites de l’exercice.
  • Bavardez avec vos amies infirmières et d’autres ID…vous verrez que vous n’êtes pas aussi seule que vous le pensez.

Voici des documents qui pourraient vous aider dans votre transition. Suivez les liens suivants :

Informez-vous, restez à jour

  • Visitez régulièrement le site Web de l’AIINB pour voir les ressources qu’il contient et informez-vous sur les mesures de soutien et les ressources éducatives offertes par votre employeur.

Restez en contact

  • Gardez contact avec vos collègues et votre infirmière gestionnaire, discutez des problèmes professionnels, partagez le fardeau et l’apprentissage.

Connaissez les limites et respectez-les

  • Connaissez les limites de votre pratique durant cette période de transition.

Adoptez une approche qui favorise la gestion des risques

  • Trouvez un domaine de travail qui vous appuiera dans votre progression graduelle vers vos rôles et responsabilités en tant qu’infirmière nouvellement diplômée.
  • Déterminez le niveau d’acuité des besoins des clients dont vous pouvez vous occuper de façon appropriée durant votre transition initiale.
  • Demandez un horaire prévisible afin que vous puissiez apprendre les pratiques d’un groupe de collègues stable et les soins à fournir à la clientèle auprès de qui vous travaillez.  
  • Si vous faites des heures supplémentaires, limitez le nombre de relais d’heures supplémentaires.
  • Si vous devez « flotter », limitez-vous à deux ou trois unités.
  • Améliorez vos habiletés graduellement et lentement et demandez à votre infirmière gestionnaire de vous affecter à des clients dont les besoins présentent un degré de complexité moindre durant les quatre premiers mois.

Acceptez de rendre des comptes

  • Développez une compréhension des rôles, des responsabilités et des comptes à rendre qui sont attendus d’une ID. En tant que professionnelle indépendante, soyez responsable et proactive – pour vous-même, pour vos clients et en tant que membre de l’équipe des soins de santé.

Établissez des limites et faites preuve de professionnalisme

  • Connaissez vos limites – allez voir votre mentor, votre enseignante ou votre infirmière gestionnaire à la prochaine occasion propice pour discuter de vos préoccupations. Comprenez le concept de la relation thérapeutique et le déséquilibre du pouvoir qui existe entre vous et vos clients; gérez cette relation de façon appropriée et avec le plus grand respect; respectez les normes et le code de déontologie.

Si vous doutez, demandez

  • Même si vous êtes responsable des soins que vous fournissez, vous n’avez pas à tout faire toute seule. Restez en contact avec vos collègues et créez des liens avec l’AIINB. Vous pourriez parler avec une collègue d’expérience, une infirmière enseignante ou une mentor en qui vous avez confiance au sujet de situations cliniques afin d’approfondir votre compréhension des profils cliniques et des relations entre ces profils et les jugements qui en découlent.

Établissez des priorités

  • Apprenez à gérer votre temps en accroissant graduellement votre charge de travail. Vous devriez mettre au point un système pour organiser votre charge de travail de la façon qui vous convient. Votre principale tâche en tant que nouvelle professionnelle est de développer votre capacité d’établir des priorités et de déléguer.